Acheter vos fruits et légumes directement au producteur

Publié le par Yann

Après une série d’articles plus spécifiquement centrés sur les initiatives solidaires purement « wébiennes », qui prennent place uniquement sur le web, nous vous présentons aujourd’hui une forme d’économie sociale et solidaire pour laquelle le web n’est qu’un outil, mais un outil bien utile. Nous voulons parler des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP). Cette forme d’association s’est implantée en France au début des années 2000 et s’est depuis répandue jusqu’à couvrir aujourd’hui une grande partie du territoire. Il s’agit d’associations qui regroupent un ou plusieurs petits producteurs et des consommateurs. Le principe est simple : les consommateurs et le producteur décident des variétés de fruits et légumes à cultiver, du prix de l’adhésion et de la fréquence de livraison. Ensuite, selon la périodicité choisie, le producteur dépose à un endroit les paniers (aussi appelés bio-cabas) que les adhérents viennent récupérer. Selon les associations, les paniers peuvent contenir des livrets avec des recettes pour cuisiner les légumes livrés, des informations sur le mode de culture, etc…

Ce mode de fonctionnement a plusieurs avantages : éviter les intermédiaires (et leurs marges), renouer le contact producteur-consommateur, redonner un sens aux produits, éviter l’utilisation des méthodes de culture de l’agriculture intensive…

De plus, cela permet de redonner une « profondeur sociale » aux produits. En effet, dans les grandes surfaces, les produits sont « désitués » dans le sens où on ne fait aucune référence aux conditions dans lesquelles il a été produit. Tout se passe comme s’il était apparu dans les rayons par magie. Le consommateur oublie alors que tout produit est le fruit d’un processus de production, avec des acteurs, un environnement, etc… On peut donc légitimement rechercher le produit le moins cher sans penser que si ce produit est moins cher, c’est peut-être parce qu’à un endroit du processus, un acteur a été exploité ou parce qu’on a été moins regardant sur les conséquences écologiques de la production.

En conclusion, les amap sont une expérience intéressante et riche pour tous ses participants. Pour plus de renseignements et pour trouver la liste des amap dans votre département :

 

http://alliancepec.free.fr/Webamap/

Commenter cet article